Ceci est un test
Recherche

Les actions

Restauration et entretien de la végétation

Des travaux d’entretien de la végétation sont réalisés sur le bassin versant du Lez depuis plus de 15 ans. Ceux-ci sont encadrés et planifiés par différents Plan Pluriannuel de Restauration et d’Entretien de la végétation (PPRE) dont le dernier a été renouvelé sur la période 2017-2021.

Par l’intermédiaire du PPRE, le SMBVL met en œuvre plusieurs types d’actions d’entretien de la végétation indispensables au fonctionnement et à l’équilibre du Lez et de ses affluents :

Entretien des ripisylves

L’entretien de la végétation de berges est réalisé après une reconnaissance du tronçon consistant notamment à un marquage des voies d’accès, de la place des dépôts, des bois à couper et des embâcles à travailler.

Abattages et/ou broyage de la végétation sur les atterrissements et scarification de ceux-ci

La végétation présente dans la bande active est naturellement remaniée par les crues et le charriage et est ainsi maintenue à un état arbustif (végétation pionnière typique des rivières en tresses). Or, depuis plusieurs décennies, la bande active tend à se fermer progressivement par boisement des atterrissements. L’objectif des travaux est alors double : favoriser les écoulements et la mobilisation des matériaux via des techniques de scarification et éviter les apports massifs de bois en cas de crue.

Gestion des embâcles (retrait, orientation, réduction)

Sur les secteurs à forts enjeux, les embâcles sont retirés et mis hors d’atteinte des hautes eaux. Les rémanents sont détruits par broyage, incinérés ou découpés en petits tronçons et mis en contact avec le sol. Un relevé précis de la localisation des embâcles est ensuite effectué.

Gestion de la végétation sur les ouvrages latéraux

L’entretien de la végétation sur les ouvrages latéraux est indispensable. En effet, une végétation non maîtrisée sur les ouvrages hydrauliques comme les digues présente plusieurs inconvénients vis-à-vis de leur sécurité : surveillance difficile, abri pour les animaux fouisseurs, risque d’érosion interne, risque d’arrachement d’arbres…

Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.